S'identifier - S'inscrire - Contact

A propos de la Gauche

Un débat nécessaire

Par Jacques Cotta • Actualités • Mardi 18/11/2014 • 2 commentaires  • Lu 2183 fois • Version imprimable


 Le 8 novembre Denis Collin et moi-même étions les invités du M;PEP pour débattre sur la signification de "La Gauche".  Gauche-Droite... Les étiquettes ont-elles un sens au regard de l'histoire mais surtout des politiques mises en oeuvre par les uns et les autres? Un débat qui concerne tous ceux qui cherchent la voie pour sortir de la crise, sur une ligne républicaine et sociale...  Un débat qui mérite de se mener largement et de se développer... Je vous invite à prendre connaissance des interventions et des débats et à réagir sans retenue...
A chacun d'y prendre sa part.

javascript:void(0);/*1416301723089*/

Partager cet article


Commentaires

par regis le Vendredi 21/11/2014 à 02:19

Droite ! Gauche ! Droite ! Gauche ! C’est tellement caricatural que ça rappelle l’armée : je précise, ne pas se laisser enfermer dans ce « débat ».
Bien que convaincu depuis un certain nombre d’années, et même si j’apprécie les interventions de DC et JC, il me semble qu’il faut absolument sortir de ce débat idéologique qui n’a plus aucun sens au regard des urgences actuelles et, sans prétendre détenir la vérité, loin de là, j’essaye de passer « au-dessus ». Dans ma partie syndicale, je tente d’expliquer tout bonnement ce que je crois honnêtement être les faits bruts au regard de la situation des salariés en évitant les jugements péjoratifs ou « partisans ». Je rencontre bien entendu parfois l’idéologie de droite ou de gauche. Je souligne les faits, les conséquences pour les salariés. Je ne prétends pas convaincre toujours mais cherche à provoquer la réflexion.
Reste l’action nécessaire : pas facile, je ne crois pas que l’heure est aux grandes mobilisations en ce moment et sans être du tout léniniste, je crois qu’il faut plutôt « expliquer patiemment ».
C’est mon opinion, pas l’évangile.
Amicalement.


par LEMOINE le Lundi 24/11/2014 à 10:11

Je suis particulièrement en accord avec tout ce qu'a dit Denis Collin dans son intervention. Je crains malheureusement qu'on ne puisse pas se contenter de refuser de se dire de gauche. Il y a dans notre langue beaucoup d'autres mots pervertis qu'on ne peut pas ne pas utiliser. C'est toute la difficulté de l'exercice qui oblige constamment à un double discours : user des mots en les critiquant. On est de cette façon assuré d'être inaudible dans un débat. Celui qui fait un usage simpliste des mots l'emportera toujours. Notre force c'est l'écrit, produire des textes que l'étudiant paresseux ou le journaliste à court d'idées seront tentés de copier. Je m'essaie modestement à cet exercice sur mon blog et j'ai produit un texte qui n'a pas d'autre ambition que celle-ci. En voici l'adresse : http://lemoine001.com/2014/04/02/sur-le-resultat-des-elections/



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato