S'identifier - S'inscrire - Contact

Contribution à l'état des lieux

Par Denis Langlet • Débat • Jeudi 10/06/2010 • 0 commentaires  • Lu 1689 fois • Version imprimable


Présentation

Depuis le début des années 80, le paysage économique s’est profondément modifié sous la pression croissante et constante des investisseurs et du capital financier international.

Qu’en est-il exactement du domaine social, des salariés et de leur situation ? En quoi leur situation a-t-elle été bouleversée ? Quelles sont les conséquences en chiffres des politiques de dérèglementation poursuivies depuis 25 ans ? Le panorama présenté ici rassemble des données qui contribuent à répondre à ces questions. Il est constitué de points de repères sur l’évolution et l’état actuel de la situation sociale des salariés de l’industrie et plus largement des salariés du secteur privé. Sont ainsi présentés l’état des effectifs industriels branche par branche, les principaux plans de licenciements, la place de la sous-traitance et de l’activité de service aux entreprises et aussi la question des salaires, la place croissante de la précarité, l’émiettement de la force de travail dans les PME/PMI, la productivité et l’état de la présence syndicale. Ce document ne peut éviter le double écueil de ce type de présentation. D’une part le nombre important de chiffres rend la lecture un peu difficile et surtout la situation sociale des salariés ne peut se résumer à des chiffres.

Nous sommes nombreux à avoir vécu ce qui est improprement appelé un « plan social ». Le choc d’un « plan social » provoque une foule de questions inhabituelles sur son sort personnel, la disparition brutale d’horizon, la perte d’un environnement connu. Inquiétude et interrogations accompagnent l’attente des annonces précises et les démarches, quand on est touché, pour un reclassement incertain. Ce choc laisse des traces profondes et indélébiles. La perte de son emploi n’est plus seulement le fait de mesures collectives. Comme le montrent d’ailleurs les chiffres, les licenciements individuels sont les plus nombreux et constituent maintenant une menace réelle pour tout salarié.
[Lire l'intégralité de l'article]


Partager cet article


Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato