S'identifier - S'inscrire - Contact

L'antisémitisme en Russie, de Catherine II à Poutine

Conférence samedi 5 juin 2010

Par la-sociale • Actualités • Samedi 29/05/2010 • 0 commentaires  • Lu 1781 fois • Version imprimable


Nous nous permettons de relayer le communiqué du CERMTRI.

Les pogromes accomplis aux cris de “mort aux Juifs, sauve la Russie!”, les accusations de crimes rituels, les centaines de mesures dirigées contre les Juifs prises entre Catherine II et Nicolas II, le tsar tueur du Dimanche rouge, canonisé par l'Eglise orthodoxe en 2000, la rédaction et la diffusion du Protocole des Sages de Sion, qui inspireront les nazis, l'éxécution ordonnée par Staline des dirigeants du Comité antifasciste juif , dissous par lui l'année même où il apporte un soutien sans faille à la création et à l'armement de l'Etat d'Israél, le complot des Blouses blanches… la liste est interminable des fruits de l'antisémitisme d'Etat, de l' antisémitisme religieux et de l'antisémitisme bureaucratique, mis entre parenthèses pendant près de trente ans par la révolution d'Octobre. Au lendemain de cette révolution, selon le journaliste russe Arkadi Vaksberg qui lui est hostile, les juifs de Russie passent politiquement de l'”enfer au paradis”, …avant de se voir à nouveau confrontés , avec la dégénérescence de la révolution, à la résurgence de l'héritage provisoirement aboli du passé.

De multiples rumeurs et légendes intéressées, qui prennent trop souvent le statut de vérités incontestées voire incontestables, s'ajoutent à la réalité qu'elles déforment ou caricaturent en débouchant sur des amalgames hâtifs.

Le CERMTRI invite tous ceux que ces questions intéressent à participer pour en discuter à
la conférence de 
Jean-Jacques MARIE,
auteur du livre "L'ANTISEMITISME EN RUSSIE de Catherine II à Poutine (Editions Tallandier)

Samedi 5 juin de 14 heures 15 à 17 heures 45
Au  Centre d‘Histoire Sociale
9, rue Malher
Amphithéâtre Dupuis  1er sous-sol
75004 Paris  (métro Saint-Paul)


Partager cet article


Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato