S'identifier - S'inscrire - Contact

Pour revenir aux acquis de la République Et défendre nos exigences sociales !

Après la victoire du 29 mai 2005, Après sa confiscation en 2008,

Par la-sociale • Actualités • Lundi 16/06/2008 • 0 commentaires  • Lu 1437 fois • Version imprimable


Après la victoire du 29 mai 2005, Après sa confiscation en 2008,

 

Pour revenir aux acquis de la République

Et défendre nos exigences sociales !

 

Egalité-Laïcité-Unité-Solidarité

 

Depuis les élections présidentielles les résistances à la remise en cause des principes républicains et à la destruction de nos acquis sociaux se multiplient en ordre dispersé. L’émiettement laisse le terrain libre à la poursuite des attaques dans tous les domaines.

.

 

En 2009 auront lieu les élections au « Parlement européen », l’occasion de rompre cet émiettement. Tous les enjeux politiques vont se concentrer lors de cette échéance : emploi, salaires, contrat de travail, retraites, services publics, éducation, université, santé, laïcité…

Les forces sont clairement réparties de part et d’autre d’une ligne de fracture nette :

 

-  d’un côté, les listes pro TCE, pro Lisbonne, UMP, PS, Modem... rivalisant pour obtenir des postes.

-  de l’autre, les tenants du NON au TCE, opposant au traité de Lisbonne, en ordre dispersé.

Comme hier entre le Oui et le Non, c’est là que le clivage réel se trouve. Aussi, nous décidons d’affirmer notre volonté de voir se constituer, par-delà les divergences qu’il serait absurde de nier, un grand rassemblement républicain, social et de progrès, susceptible de redonner force et espoir au peuple de France, de dégager la voie pour tous les peuples d’Europe, autour des dix points suivants :

1.    Respect de la démocratie et de la souveraineté populaire bafouées lors des votes au congrès et au parlement sur le traité de lisbonne.

2.    Indépendance à l’égard de tous les organismes supranationaux qui régissent la vie des peuples et des nations à leur insu au seul profit du capital financier.

3.    : Banque mondiale, OMC, Gatt, etcReconnaissance du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, à coopérer librement et à répondre aux préoccupations sociales pressantes qui les traversent.

4.    Défense du modèle social français, avec pour finalité l’abrogation des lois inacceptables prises par la droite ou par la gauche qui restreignent et menacent les retraites, la sécurité sociale et la protection sociale dans son ensemble.

5.    Contre les directives européennes visant à les privatiser, sauvegarde, développement et extension des services publics.

6.    Rejet de toutes les approches libérales de l’Union européenne pour résoudre la crise du logement. Affirmation de la question du logement comme une grande priorité nationale, tendant vers la satisfaction de l’exigence « Un toit pour tous ».

7.    Arrêt de la politique de régionalisation européenne et sauvegarde des départements et des cantons. Mise en œuvre d’un plan de réaménagement du territoire, de développement d’une agriculture diversifiée, de protection du littoral et de la pêche

8.    A, donc en finir avec la substitution de l’équité à l’égalité, dans le domaine scolaire notamment, au détriment d’un enseignement républicain sur l’ensemble du territoiRemise en cause des directives européennes de libéralisation de l’éducation afin de pouvoir enfin faire de l’éducation une grande priorité de la République.

9.    Mise en œuvre d’un plan de réindustrialisation nationale et lutte contre toutes les formes de délocalisation. Nationalisation des entreprises privatisées qui ont un caractère de monopole ou occupent une position stratégique pour la Nation.

10. Indépendance nationale, c'est-à-dire sortie de l’OTAN, arme de guerre et de domination de l’administration américaine, et maintien d’une défense nationale.

 

Nous soussignés nous adressons à tous nos compatriotes, à toutes les organisations, les responsables, les associations, les personnalités, à tous les citoyens pour que dés maintenant se mette ne place une liste commune, unitaire, respectueuse de chacun afin de gagner les élections européennes sur ces bases simples de rassemblement.


Partager cet article


Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato