S'identifier - S'inscrire - Contact

UNITÉ POUR LA LEVÉE DE L'INÉLIGIBILITÉ DE GÉRARD SCHIVARDI

Par la-sociale • Actualités • Jeudi 15/01/2009 • 5 commentaires  • Lu 1744 fois • Version imprimable


Ainsi donc Gérard Schivardi a vu son élection au conseil général de l'Aude annulée pour une irrégularité mineure (il avait payé de sa poche une facture d'imprimeur d'un peu plus de 200€). Le TA a même assorti sa décision extravagante d'une mesure d'inéligilbiité d'un an, alors même que le commissaire du gouvernement reconnaissait la bonne foi de Gérard Schivardi. Quand on sait la clémence des tribunaux pour ceux qui mettent les mains de le pot de confitures, pour les prises illégales d'intérêt, explosion des dépenses de campagnes et autres emplois fictifs, matchs truqués, etc., la justice de ce pays vient une nouvelle fois d'apporter la preuve qu'elle est une justice de classe, conforme à ce qu'enseignait déjà le grand La Fontaine, un de nos meilleurs écrivains politiques.

 


Selon que vous serez puissant ou misérable,

Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Nous publions ci-dessous plusieurs documents que nous ont fait parvenir des militants du POI.

 



COMMUNIQUÉ

 

 

 

UNITÉ POUR LA LEVÉE DE L'INÉLIGIBILITÉ DE GÉRARD SCHIVARDI

 

 

 

Le POI se félicite de la mobilisation de 300 habitants du canton de Ginestas (1), qui se sont rassemblés mardi 13 janvier 2009 à Mailhac sous les mots d'ordre : « Gérard Schivardi invalidé, suffrage universel bafoué, refusons l'arbitraire. »

 

Pour le POI, l'unité qui s'est forgée entre les élus de toutes tendances (2), POI, PS, PCF, doit être renforcée et élargie.

C'est en rassemblant, à tous les niveaux, les militants et les élus qui refusent ce déni de démocratie, ce piétinement du suffrage universel, qu'il sera possible d'obtenir que Gérard Schivardi soit rétabli dans son mandat de conseiller général.

 

Plus généralement, le POI estime qu'à l'heure où les plus grandes menaces pèsent sur la situation des travailleurs des villes et des campagnes, sur celle des viticulteurs, des ouvriers, des artisans, des retraités, des jeunes, la même exigence d'unité s'impose pour en finir avec une politique qui, dans tous les domaines, cherche à sauver les spéculateurs et non les travailleurs.

 

Le POI appelle tous ses comités, ses adhérents, ses sympathisants et, au-delà, tous ceux qui sont attachés à la démocratie à unir leurs efforts pour la levée de l'inéligibilité de Gérard Schivardi.

 

Le 8 février se tiendra un meeting au Palais des Congrès de l'Est parisien, où Gérard Schivardi, entre autres, prendra la parole, pour l'interdiction des licenciements, la rupture avec l'Union européenne.

 

 

                                               Paris le 14 janvier 2009


                                               Les secrétaires nationaux du POI

Claude Jenet, Gérard Schivardi, Jean Markun, Daniel Gluckstein

 

 

(1) voir coupures de presse régionale ci-jointes

(2) Voir première liste de soutien ci-jointe.

la-sociale.viabloga.com/files//appel_ensemble_contre_l_arbitraire.pdf


Partager cet article


Commentaires

Respect des électeurs, du suffrage universel et non censitaire par bquentin le Vendredi 16/01/2009 à 10:26

Respect du suffrage universel et de la République y compris au sud, revue de presse partielle pour ceux et celles qui auraient le souhait et le temps de lire et voudraient en savoir plus sur l'état de la France et à suivre et en attendant plus nous serons à pétitionner (que l’on soit personnalité ou pas, élu ou pas, encarté ou pas) nous pouvons sans doute en déduire que la République s’en porterait un peu mieux --) Mail : mairie-mailhac@orange.fr, Tel : 04 68 46 13 13

La Dépêche 14/01/2009 « Mailhac. Gérard Schivardi, inéligible pour... 220 euros Gérard Schivardi constamment au bord des larmes, Jean Vialade, 82 ans, figure de la Résistance viticole qui se lève pour un discours enflammé de plusieurs minutes, abondamment applaudi : l'émotion était très vive, hier soir à Mailhac, où « maires, élus, militants, citoyens » de toutes tendances étaient …
http://www.ladepeche.fr/article/2009/01/14/523889-Mailhac-Gerard-Schivardi-ineligible-pour-220-euros.html

L’Indépendant 14/01/2009 "décision politique" « NARBONNE. Générosité et combativité : deux qualités que les Audois reconnaissent communément à Gérard Schivardi. Hier soir, le maire de Mailhac a prouvé qu'il disposait d'une dernière corde à son arc : l'humour. Il e.. Après son inéligibilité, Schivardi dénonce une "décision politique"

Le Midi libre 14/01/2009  « …le maire de Mailhac et son avocat ont décidé de faire appel auprès du Conseil d'État dans les trois semaines qui arrivent. « Quand j'ai appris le jugement, je ne voulais pas faire appel. Je ne voulais plus exercer mes…« Je ne suis pas un voleur »

Le Midi libre 15/01/2009 des soutiens par milliers « …Le 8 février se tiendra un meeting au Palais des Congrès de l'Est parisien, où Gérard Schivardi, entre autres, prendra la parole, pour « l'interdiction des licenciements, la rupture avec l'Union européenne » Gérard Schivardi provoque l'unité

 


c'est le seul par Serge_Gomond le Vendredi 16/01/2009 à 14:06

j'avais pris la décision de voter pour ce candidat, le seul, à mes yeux, représentant du peuple ; sans arrière pensée ou manigance politiciennes. Les, profession de foi ou le programme était ce que je voyais (bien que jamais totalement satisfaisants) de mieux pour le peuple. Qu'il subisse cette attaque en règle de la part du gouvernement Sarkozy, n'a rien d'étonnant ; l'homme qui trahit plus vite que son ombre, ne récompense que les traîtes et les veules.


GERARD SCHIVARDI COUPABLE DE LESE-EUROPE par Pierre Delvaux le Vendredi 16/01/2009 à 18:30

Le traquenard politico-juridique à l'égard de Gérard Schivardi est loin d'être anodin. Rappelons l'ignominie qu'il avait déjà subi lors de la campagne présidentielle : la destruction de tout son matériel de campagne au prétexte qu'il se présentait comme "le candidat des maires". Aujourd'hui comme en 2007, l'union sacrée des gardiens de la sainte Europe se saisit des élections cantonales pour tenter de faire taire une des rares voix populaires osant dénoncer la clé de voute institutionnelle du capital sur le continent. Pour les promoteurs des euro-régions, Gérard Schivardi représente un exemple dangereux au niveau des élus locaux de notre république. Non seulement il encourage ses collègues dans leur légitime défiance à l'égard de Bruxelles mais encore il fait la preuve de la vivacité démocratique d'un échelon territorial qu'ils ont voué à la disparition. Il n'en va pas ici d'un nouvel avatar de l'instrumentalisation sarkozienne de la justice mais de la collusion des intérêts politico-financiers qui, depuis le traîté de Rome, utilisent tous les moyens pour éradiquer les fondements d'une république qui leur fait obstacle. Face à un tel enjeu et aux moyens considérables mis en oeuvre par l'Europe, nous devons apporter un soutien massif à Gérard Schivardi en y associant un maximum de jeunes dont l'avenir est menacé.

Pierre Delvaux


par regis le Lundi 19/01/2009 à 01:54

Sur le cadavre d’un communard qu’il venait d’assassiner un officier versaillais avait affiché : « Il était maçon et voulait gouverner la France ».

Ici, le meurtre (la tentative) est politique.  


Lien croisé par Anonyme le Mardi 20/01/2009 à 18:39

GÉRARD SCHIVARDI, CANDIDAT DES MAIRES À L'ÉLECTION PRÉSID : "Plusieurs articles de presse fichier pdf.Les réactions dans le web La Sociale:"



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato