S'identifier - S'inscrire - Contact

Lettre ouverte à Besancenot

Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Jeudi 18/02/2010 • 3 commentaires  • Lu 1834 fois • Version imprimable


J’ai suivi avec intérêt la naissance du NPA et son combat de ces derniers temps à propos des élections régionales. C’est donc en tant que sympathisant de ce parti que je tiens à exprimer mon étonnement suite à ta prestation à France Inter mercredi 10 février. Présenter une femme voilée (non sur 2000 mais sur 1000 candidates car 1000 sont dispensés de cette question) est une chose, la forme de justification en est une autre. Et qu’ai-je entendu ? Un Olivier Besancenot se plaçant sur le terrain de l’adversaire répétant dix fois le mot « identité nationale » et une seule fois «féminisme », pour rabâcher la phrase choc « la candidate est anti-capitaliste, laïque et féministe ». Mais qu’est-ce que le féminisme ? Une belle occasion, à la radio, pour s’arrêter sur ce point ! Sauf que l’essentiel à tes yeux, c’est de s’opposer à Sarkozy (comme l’essentiel c’est d’être contre le capitalisme), donc à sa politique sur « l’identité nationale » en rappelant que cette identité ce sont aussi les femmes voilées. Ce raisonnement nous mène directement dans les bras que l’on veut fuir : l’idéologie dominante, qui ces derniers temps a su capter toutes les références de la gauche. Et en voici la preuve.

 

Depuis vingt ans, le voile est un combat politique international islamiste. Il ne se juge pas par la décision d’une femme de le porter ou pas (je respecte la décision des personnes) mais par l’étude du rapport des forces. D’ailleurs je note que la candidate NPA porte un foulard où l’on voit le cou, tandis que d’autres cachent le cou, ou laissent voir seulement les yeux, ou cachent tout. Dans tout ça, seule l’idéologie dominante peut nous faire croire qu’il s’agit de religion ! Quand les autorités iraniennes parce qu’elles construisent un hôpital à La Paz (voir article sur ce point sur ce site), obligent les employés à se voiler, alors qu’elles sont le plus souvent catholiques, est-ce pour la religion ? Le voile permet aux islamistes de prouver deux fois leur pouvoir : car il est visible et que les femmes sont les victimes.

En 2004, à la sortie des facs d’Alger, le pouvoir a décidé de mettre en place deux sortes de bus : les bus mixtes et les bus pour les jeunes filles. Aussitôt, par cette décision POLITIQUE, les jeunes filles persistant à monter dans le bus mixte, sont apparues comme des « filles faciles ». Le voile devient alors, dans ce contexte, une façon d’être tranquille, de se protéger. Le développement du voile dans ce pays tient bien sûr aux décisions personnelles mais qui n’ont rien à voir avec les traditions ancestrales mais avec le climat social. J’admire à jamais cette Algérienne pharmacienne qui ne fera jamais la Une de la presse (y compris dans la gauche française) et qui, en 1991, à des hommes venus lui dire que son mari devait la remplacer sous peine de se faire abattre, a répondu qu’elle serait toujours à son poste. Elle y est encore malgré les multiples coups bas !

Dans certaines cités françaises, la pression a pris d’autres formes mais elle est là, incessante et de plus en plus forte. Jusqu’au point où le voile devient un signe de « LIBERATION »! On tombe encore dans l’idéologie dominante qui veut que la soumission devienne la forme supérieure de l’émancipation. Ainsi, une jeune marocaine, dirigeante d’un parti islamiste, a les honneurs de la gauche européenne car elle réclame la République contre la Monarchie (et on comprend les dessous religieux), une République à la mode « république islamique d’Iran » car à présent il est possible d’unir république et islamique !

Bref j’aurai aimé t’entendre dénoncer avec force, l’islamisme politique, la forme fasciste actuelle du capitalisme (lire Latifa Ben Mansour et tant d’autres, souvent des femmes) et j’aurais alors compris que la candidate voilée n’était pas un bâillon que le NPA se mettait lui-même sur la bouche.

Je connais le raisonnement non avoué : cet islamisme a comme ennemi majeur les USA donc s’il peut être un allié temporaire dans le combat anti-capitaliste, c’est de la realpolitik (je ne sais tu n’es pas seul sur cette pente). Ce fut la stratégie des démocrates iraniens de 1979 qui ont compris très tard qu’ils allaient être éliminés par les islamistes de manière plus radicale encore que par le Shah ! Les premières à avoir sonné l’alerte (quel malheur qu’elles n’aient pas été écoutées !), ce furent les femmes qui par une belle manifestation en 1979 tentèrent de s’opposer à l’obligation de porter le voile. Un tournant décisif de l’histoire, tout aussi décisif que la victoire de Reagan ! Mais il a été effacé de nos mémoires démocratiques par la gauche elle-même !

Sur tous les plans, la gauche a depuis creusé sa propre tombe et ton intervention à l’émission de France Inter continue parfaitement bien cette dérive. D’ailleurs, sur un point tu as eu raison : le choix de la candidate voilée fait par le NPA n’est pas le problème du NPA seul, mais bien de toute la gauche. En conclusion, il y a eu de plus, la manière de l’annoncer !

Je connais assez le NPA pour savoir que la décision a été mûrement réfléchie… dans les cercles dirigeants ! La réaction de l’électorat aurait été très différente si, en décembre, le principe (et non la candidate) avait été mis en débat dans la société, mais le NPA a préféré annoncer la décision une fois prise (ayant eu soin cependant d’avertir des partenaires qui restèrent eux aussi muets). C’est faire de la politique comme beaucoup de citoyens à gauche n’en veulent plus ! Je ne te le cache pas, les mêmes qui se trompèrent dans les arguments anti-FN (seul Sarkozy a pu mettre Le Pen en échec !) se trompent aujourd’hui dans leurs rapports à l’islamisme, et à chaque fois, parce qu’ils font une évaluation du peuple plus marquée par le médiatique, que par la réalité. Oui, une femme voilée fait le bonheur des caméras beaucoup plus que celle qui garde les cheveux au vent… dont on ose dire qu’elle cautionne la pub montrant des femmes nues !

Bien sûr, sur de tas d’autres sujets je peux me retrouver d’accord avec le NPA mais aujourd’hui c’est ce point qui me choque. Salutations fraternelles. 14-02-2010 Jean-Paul Damaggio


Partager cet article


Commentaires

Ah !Que cette époque est triste! par Jakdema le Jeudi 18/02/2010 à 21:30

Tout cela est bien complexe quand on ne peut pas voir,mais les manipulateurs ne veulent pas voir!Car il ne s'agit que de cela.
Tout d'abord l'environnement:je suis à peu près persuadé que s'il n'y avait pas quelques extrémistes éparpillés dans une ou
certaines cités de nos grandes villes on lirait les chercher pour  leur faire faire le sale boulot.
Le fond du problème est la matérilisation d'actes simples,privés,religieux ou pas,en actes médiatiques et chargés de symboles,
cristallisant des comportements de haine,ou d'ignorance,par des intérêts ou convergents ou opposés,au nom de combats
idéologiques  bassement politiques.Les manipulateurs et les manipulés sont d'ailleurs sur le même terrain.
Tout cela est consternant;le problème est que le système se sert de ces contradictions comme moyen de domination 
et d'évitement de mise en cause des vrais problèmes.
Il n' y a et il n'y aura pas de solutions tant que la question sociale ne sera pas résolue.C'est la seule clé qui puisse
nous ouvrir une nouvelle ère de construction apaisée de notre République avec toutes ses différences et ses sensibiltés.
Et vous verrez que lorsque chacun aura sa place dans la société,que les intérêts ne seront pas antagonistes,que les injustices
seront inexistantes ou limitées,le problème du voile ou du foulard sur la tête d'une femme (Ah! mais pourquoi la kippa ne pose-t-elle
pas problème?) en sera-t-il un?


Lien croisé par Anonyme le Samedi 20/02/2010 à 00:49

Lettre ouverte à Besancenot - jp_damaggio / La Sociale - coZop.com : "© jp_damaggio - accéder à la source La Sociale - infosIl y a 28 heures"


par Anonyme le Lundi 22/02/2010 à 11:12

avez vous un parti similaire en belgique? merci



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato