S'identifier - S'inscrire - Contact

Riches et presque décomplexés

Un nouveau livre de Jacques Cotta

Par la-sociale • Bibliothèque • Samedi 04/10/2008 • 2 commentaires  • Lu 2220 fois • Version imprimable


Depuis les dernières élections présidentielles en France, la question de la richesse est devenue un sujet largement exposé sur la place publique. À peine élu, Nicolas Sarkozy affichait ses convictions et donnait un aperçu de ses goûts, au nom d'une droite résolument décomplexée.

Riches et presque décomplexésQui sont les riches, les très riches ? De quoi est composée leur fortune ? Comment l'ont-ils acquise? Et, surtout, quel regard et quelle influence ont-ils sur la société et son fonctionnement? Ces richesses ne se sont-elles pas accumulées au détriment des ressources du plus grand nombre pour qui Ia vie est éloignée des fastes et des avantages qu'apporte la fortune?
Des financiers aux hommes d'affaires, des nouveaux riches aux anciens nobles, des vrais fortunés discrets aux excentriques, cette enquéte est une véritable immersion au sein des plus grandes fortunes qui font et, surtout, qui «défont» la France. Dans cet «autre monde», on croise des patrons du CAC 40 qui, en moyenne, perçoivent 3.8 millions d'euros de revenus annuels, soit le revenu annuel de 316 smicards ; on y côtoie des gestionnaires de fonds pour qui les crises successives – des subprimes aux émeutes de la faim – sont souvent synonymes de bénéfice; on y parcourt les clubs. les cercles, les réseaux, les allées du pouvoir et des affaires, car politique et sommes sonnantes et trébuchantes vont souvent de pair...

Et l'on comprend ainsi mieux la violence ressentie par la «France qui travaille – et qui croyait aux promesses de son futur président, lequel. une fois au pouvoir. a finalement avoué son impuissance, alors qu'il s'est montré plutôt généreux envers les millionnaires.
Journaliste, Jacques Cotta a collaboré à Radio France, à divers supports de presse écrite ainsi qu'à plusieurs émissions de télévision (Droit de réponse ou Envoyé spécial notamment). Il a réalisé de nombreux films d'investiqation, dont Front national la nébuleuse (7 d'Or). En charge de fa série  dedocumentaires Dans le secret de... sur France 2, il est aussi l'auteur de Dans le secret des sectes, en collaboration avec Pascal Martin (Flammarion, 1992), L'Illusion plurielle. Pourquoi la gauche n'est plus là gauche, en collaboration avec Denis Collin (Lattes, 2001), et de 7 millions de travailleurs pauvres. La face cachée des temps modernes (Fayard. 2006).


(éditions FAYARD, 20€)

Partager cet article


Commentaires

par Anonyme le Lundi 06/10/2008 à 18:40

Le bouclier fiscal a coûté plus de 246 millions d'euros en 2007
 
(...) Le nombre des bénéficiaires du bouclier fiscal en 2007, soit 15.066 personnes, "représente moins de 0,04% des contribuables français", dit-il dans ce texte dont Reuters a obtenu copie.
 
"Deux euros sur trois payés au titre du bouclier fiscal vont aux ménages disposant de plus de 15 millions d'euros de patrimoine", précise cette étude réalisée à la demande du député de l'Isère et dont les bonnes feuilles sont publiées dans l'édition datée de lundi du Dauphiné Libéré.(...)
 


par Serge_Gomond le Mardi 07/04/2009 à 14:30

Les cénacles, les cercles ou les clubs plus ou moins fermés, pourquoi s’isoler quand on sait qu’ils ne ressassent que les mêmes inepties, sans grandes originalités, ni même objectivités ? Lorsque Pinter est décédé qui s’en est enquis ? Pas grand monde, alors qu’on peut dire sans trop se tromper qu’il était l’un des rares intellectuels à la pointe de la réflexion, la vraie, pas ces salmigondis réchauffés ou piqué au voisin. Sur ce site, nous avons le privilège de lire deux penseurs, assez originaux dans la démarche, pas d’à priori, ni d’exclusive, et surtout une originalité défiant toute concurrence (1). Sur quel autre site pourriez vous lire : « Droite et gauche, des catégories devenues inutilisables », « Faut-il vraiment participer aux élections européennes ? » et bien sûr son dernier ouvrage « Le cauchemar de Marx Le capitalisme est-il une histoire sans fin ? » Denis Collin (point d’interrogation) ; voici pour l’un, et pour l’autre : « Aménagement du capitalisme « moralisé » ou rupture ?  Le sens profond des journées d’action, du 29 janvier au 19 mars jusqu’au 1er mai, et après…» et aussi son dernier ouvrage « Riches et presque décomplexés, » (2) de Jacques Cotta (point d’interrogation)


1) Ce mot est employé à dessein, puisque des vautours à l’affût du moindre concept ou idées neuves, se les approprient sans vergogne.


2) Lu sur "Alternative économique", une "critique" pour le moins partiale et restrictive, qui était de l’ordre de l’exécution télécommandée par la concurrence, mais rien de réellement concret ; allusions sans fondement sur les chiffres cités dans cet ouvrage, alors que depuis, ces chiffres, tous ces chiffres, ont été corroborés dans plusieurs livres ou articles, on aimerait savoir qui commandite ce genre de "critique-exécution", cela aurait un peu plus de panache… 



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato