Analyses et débats pour le renouveau d’une pensée de l’émancipation.

À la Une

Dire la vérité, quelque amère qu’elle soit
4 mai, par Denis COLLIN

Le plus important est la vérité. Si on renonce à la vérité, on renonce à tout. Jaurès le dit dans un discours célèbre : « Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » Au moment où l’on somme de choisir notre camp, il est plus que jamais nécessaire de rappeler cette phrase du grand Jaurès. Choisir son camp, cette phrase a un drôle de goût pour tous ceux qui connaissent un peu l’histoire. Choisir entre le goulag... lire la suite


Article récents

  • L’idéologie dominante est l’idéologie de la classe dominante.
    22 mai, par Denis COLLIN

    L’idéologie dominante est l’idéologie de la classe dominante.
    « Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes, autrement dit la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est aussi la puissance dominante spirituelle. La classe qui dispose des moyens de la production matérielle dispose, du même coup, des moyens de la production intellectuelle, si bien que, l’un dans l’autre, les pensées de ceux à qui sont refusés les moyens de production (...)

  • A coups de points
    22 mai, par Robert POLLARD

    « Certes, c’est dans l’habitude des boursiers d’anticiper, en achetant au son du canon et vendant au son du clairon » Éditorial Le Monde Argent 14/05/2022
    Apprenez à encaisser, apprenez à prendre et rendre les coups de points d’indice : sans rien vous révéler de plus que les titres successifs des articles du Monde argent ( ici recopiés), vous commencerez à distinguer, dans un léger brouillard peut-être, à quoi ressemble Le monde d’aujourd’hui, nous devinerons celui de demain en faisant preuve d’un peu (...)

  • A propos du gouvernement Macron-Borne
    21 mai, par Jacques COTTA

    13 hommes et 14 femmes, la parité est respectée. Voilà la première indication donnée sur le perron de l’Élysée, comme « capitale ». De quoi s’inscrire dans l’air du temps et satisfaire certaines « féministes »… Mais la composition de ce gouvernement illustre, malgré la volonté clientéliste d’Emmanuel Macron, que le sexe importe peu. Seules la politique et l’orientation comptent.
    Le choix d’Élisabeth Borne comme Premier ministre avait déjà annoncé la couleur. Du démantèlement de la SNCF aux lois travail en (...)

  • Tant d’hypocrite sollicitude
    17 mai, par Robert POLLARD

    Les fées Carabosse de la cinquième république se sont penchées sur les malheurs des « pauvres » et des déclassés, aux mains des vampires qui s’étouffent à gober le sang de leurs victimes. Ce sont dans un ordre improbable, le chômage, les salaires quand le chômage n’est plus là, les loyers quand les salaires sont là mais insuffisants, la qualité du logement quand tout est à peu près là sauf la qualité… Et la vie enfin, tout ce qu’elle réserve de déconvenues, d’aléatoire, d’incontrôlable dont les effets se (...)

  • Législatives et conséquences...
    14 mai, par Etienne TARRIDE

    Le scrutin législatif de Juin 2022 aura pour la France une signification vitale au sens propre du terme.
    Les intentions d’Emmanuel Macron ont toujours été claires, il veut une Europe Fédérale sur le modèle Américain. Si certains de vos amis en doutent encore, qu’ils prennent connaissance du discours qu’il vient de prononcer devant l’Assemblée Européenne.
    Il préconise le vote à la majorité qualifiée des décisions relatives à la politique étrangère, à la fiscalité, à la sécurité. Certes, 13 pays de l’UE (...)

  • Taha Bouhafs, l’islamisme politique et la gauche ...
    11 mai, par Jacques COTTA | 2 commentaires

    Après le retrait de Taha Bouhafs de l’investiture qui lui avait été accordée par la FI sous le sigle NUPES à Vénissieux, les arguments de responsables de la FI qui protestent sont aussi crétins que la ficelle utilisée est grosse.
    1/ Clémentine Autain, coche toutes les cases en évoquant "un jeune homme sans diplôme, issu des quartiers populaires et de l’immigration ». Alexis Corbières et Eric Coquerel y vont aussi de leur petite phrase, et ceux qui verront dans ces prises de position celles d’élus (...)

  • Faisons semblant…
    6 mai, par Robert POLLARD

    Faisons semblant…
    « Selon un rapport de l’ONU 40% des sols sont épuisés ce qui menace le PIB mondial » (Le Monde 29/04/2022) qualifié de « Péril majeur », qui pourrait en douter ? Ceux qui ne se préoccupent jamais de comment va le monde, où il va, de la distance qui nous sépare du vide où nous devrions nous abîmer, c’est sûr évident pour autant que cet individu existe dans toute la pureté de sa petite enfance. Et il il a les autres, ceux qui ne conçoivent aucune limite à l’accroissement de leurs profits, (...)

  • Guerre et Paix
    5 mai, par Denis COLLIN

    Guerre et Paix
    Il est une chose particulièrement étonnante dans la campagne qui s’est engagée pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains, c’est l’absence presque totale de toute discussion sur la question la plus importante aujourd’hui, la question de la guerre en Ukraine, commencée en 2014 à « bas bruit » au Donbass et qui a franchi un pas décisif avec la décision de Vladimir Poutine de faire entrer l’armée russe sur le territoire ukrainien. Tous les chefs des partis politiques en (...)

  • Mais que veulent dire les propos de Mélenchon sur l’Europe et quelles conséquences...
    4 mai, par Jacques COTTA | 4 commentaires

    Dans sa bataille pour les législatives et pour devenir 1er ministre d’Emmanuel Macron sur la base d’une majorité d’"union de la gauche", Jean Luc Mélenchon a déclaré sur l’épineux sujet européen :
    "La France ne peut avoir pour politique ni la sortie de l’union, ni sa désagrégation, ni la fin de la monnaie unique ».
    Pour satisfaire tout le monde, usant d’une sorte de « en même temps » très personnelle, il a ajouté que la France pourrait désobéir aux règles européennes avant de préciser :
    « Notre intention (...)

  • Après les élections, soulagement, énervement, exaspération
    29 avril, par Jacques COTTA

    Pourquoi Macron réélu ? Comment ? Par qui ? Et maintenant, que faire tous ensemble ?
    Et si contrairement aux apparences, l’avenir nous appartenait ?
    Questions incontournables…
    A voir et partager le plus largement possible…

    Source : Chaine YouTube de Jacques Cotta

  • … et il ventait devant ma porte.
    27 avril, par Robert POLLARD

    … et il ventait devant ma porte.
    Quand sont réunis à l’abri d’un seul et même journal — Franc-Tireur — Raphaël Enthoven et Christophe Barbier, le risque est grand d’en rire et d’en pleurer comme dans ces derniers salons où l’on cause, champagne à la main. Je n’ai rien lu de la philosophie de Enthoven et ce n’est pas ma spécialité. J’ai néanmoins repéré le bonhomme très souvent en télévision, radio et maintenant en franc-tireur de plume. Il s’attaque, à Mélenchon un 23 mars 2022, bien avant le premier tour, bien (...)

  • Marine Le Pen : caramba ! Encore raté !
    26 avril, par Denis COLLIN

    Marine Le Pen : caramba ! Encore raté !
    Marine Le Pen a pu penser un moment que cette élection était la bonne. Avec 28 % des voix et une faible réserve théorique, Macron était très mal parti et de fait il a perdu 2 millions de voix par rapport à 2017. Mais avec moins de 42 %, MLP est encore loin du plat pour saucer ! Et, contrairement à ce qu’annoncent ceux qui aiment se faire peur (pas trop tout de même), il n’y a pas de raison que la troisième fois soit la bonne. Essayons de comprendre pourquoi.
    En (...)

  • Éditorial

    16 mai, par Jacques COTTA

    Politique, politicaillerie, ou petits arrangements à "gauche"

    Lorsqu’il a quitté le parti socia­liste en 2008, Jean Luc Mélenchon a sus­cité un réel espoir chez des cen­tai­nes de mil­liers de Français. Il affir­mait par cette rup­ture son oppo­si­tion au cours libé­ral qui s’était emparé du Parti socia­liste depuis déjà quel­ques décen­nies, et son refus de conti­nuer à par­ti­ci­per à cette poli­ti­caille­rie sans prin­ci­pes dont les fins de congrès du PS, mar­quées par des syn­thè­ses impro­ba­bles, étaient deve­nues l’illus­tra­tion par­faite. Aujourd’hui, le leader de la France insou­mise se retrouve à la tête des quel­ques 20% des suf­fra­ges qui se sont portés sur la France... lire la suite


    Vient de paraitre

    Vient de paraitre


    Brèves

    L’intellectuel progressiste

    L’intel­lec­tuel pro­gres­siste a néces­sai­re­ment raison - il est du côté du pro­grès et de la science et la vérité est là. Donc tous les moyens lui sont... lire la suite

    1984 au Sénat

    Il faut lire le rap­port de la délé­ga­tion séna­to­riale à la pros­pec­tive. Ceux qui pen­sent que nous exa­gé­rons en dénon­çant la mise en place... lire la suite

    SANOFI ne manque pas de culot

    Le DG de SANOFI se plaint que l’Etat n’ait pas investi dans la santé. C’est abso­lu­ment exact. L’Etat hol­lando-macro­nien, obsédé par les cri­tè­res... lire la suite

    Biden va-t-il leur faire regretter Trump

    La gauche Biden exulte : avec leur héros (qui est aussi celui de Wall Street), ça sera net­te­ment mieux qu’avec Trump. D’ailleurs un super-budget... lire la suite

    LFI et le transhumanisme

    Dans le pro­gramme "L’avenir en commun", la "bible" des adep­tes du grand gourou, on peut lire : "Soutenir la recher­che publi­que sur la réa­lité et... lire la suite

    Le grand chambardement dans l’automobile

    La voie est libre pour la gigan­tes­que fusion qui don­nera nais­sance à Stellantis, nom que prend l’alliance de PSA et de FCA. Stellantis sera le 4e... lire la suite


    Revue de presse 15 février 2021, par Antoine BOURGE

    Inde, les paysans contre la libéralisation économique de l’agriculture

    Par la grève du 26 novembre 2020, plus de 250 millions d’Indiens se sont rassemblés pour demander l’abandon des trois lois sur l’agriculture. Ce chiffre est historique mais il n’a pas fait reculer Modi et son gouvernement autoritaire. Depuis, le mouvement n’a cessé de se structurer malgré la répression exercée par le gouvernement.

    Les facteurs de la révolte 1 – Le projet de loi pour la libé­ra­li­sa­tion de l’agri­culture On... lire la suite


    Sites amis

    Librairie La Sociale

    Bouquins Cotta et Collin


    Vous inscrire sur ce site

    Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

    Identifiants personnels

    Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.